wildmight habitude entrainement force

Comment creer l’habitude de l’entrainement?

Si tu aimerais par moment t’entrainer mais que tu manques parfois de motivation, que tu te surprends bien souvent à annulé ton entrainement voir rester plusieurs jours ou semaines sans t’entrainer, que tu es souvent pris de flemme ou que parfois même au lieu de faire des progrès tu préfères t’excuser en pensant “aujourd’hui j’ai pas l’temps” ou “je me sent fatigué”, cet article va te faire découvrir quelque chose d’essentiel dans ta quête de puissance. Il te permettra de surpasser ces états nuisibles, et de gagner chacun de tes combats contre la procrastination. Grace à un simple procédé tu seras capable de créer les habitudes dont tu auras besoin pour atteindre le succès dans ta discipline.



Créer l’habitude de l’entrainement, c’est t’assurer d’atteindre le stade désiré. Une fois l’habitude en place c’est comme si tu étais sur la voie d’accélération en pilote automatique pour aller droit vers ton but. A partir de là, la progression se fait en même temps que s’écoulent les jours et tu ne fais plus seulement que vieillir mais tu progresse en même temps. Une fois le mécanisme en place, tu seras surpris à quel point le rituel de ton entrainement est bien instauré. Je ne le sais que trop bien car il m’a fallu des années hélas pour me rendre compte et saisir le concept que je vais t’apprendre ici. Je trouve d’ailleurs ce concept tellement puissant qu’à chaque fois que je rencontre quelqu’un qui a des problèmes à se motiver pour son conditionnement je ne peux me retenir de lui expliquer ma technique. Et je suis super content d’avoir le pouvoir de la partager avec toi maintenant sur Wildmight.com, parce qu’il y a encore 20 ans, ça n’aurait été possible.

“Les mauvaises habitudes sont faciles à créer et sont nuisible à ta vie.
Les bonne habitudes sont difficiles à créer et sont bénéfiques à ta vie.”

En fait tes futures performances sont en directes proportions avec ta capacité à instauré dans ton subconscient les habitudes bénéfiques. Prend 5 minutes pour imaginer. Chaque jours, tu te lèves tôt, prend un bon repas nutritif, et la tu parts dans un endroit qui te plais et tu t’entraines 1h avant d’aller attaquer ta journée de boulot. Ça t’a plus, tu as boosté ton énergie pour la journée et tu t’es mis dans de bonnes conditions de travail en plus d’avoir avancé vers tes buts sportifs. Le plus étonnant comparé à tes anciennes habitudes, est qu’à aucun moment tu ne t’es questionné sur si tu as vraiment envie d’y aller ou autre conneries qui t’éloigne de ce que tu veux. Tu l’as juste fait car c’est simplement câblé dans ton cerveau, ton subconscient bosse pour toi à présent.

Avant d’en venir à la méthode, j’aimerais rappeler l’importance d’avoir un objectif clair dans le mécanisme d’impression subconsciente. Mécanisme qui est complémentaire à cette méthode.
Pour résumer, quand tu as ton objectif clairement établis et que tu arrives à le formuler, l’imaginer et le visualiser régulièrement. Tu vas concrètement programmer ton esprit à aller vers ça, et automatiquement les actions que tu identifieras comme néfaste pour cet objectif seront rejeté par ton cerveau. A terme, même des choses encrées depuis très longtemps dans ta vie et qui étaient importantes pour toi seront impitoyablement effacées de ta vie si elle rentre en désaccord avec ton nouveau but. Ca peut être une habitude de regarder certaines vidéos, ou de fréquenter certains gens qui disparaitront de ton esprit. Les winners ont des visions puissantes de ce qu’ils veulent sur de longues échelles de temps, et sont poussés à mettre en action ce qu’il faut chaque jour, chaque heure pour y arriver. Ils font juste ce qu’ils ont à faire, qu’ils en aient envie ou pas. Les losers consument simplement leur temps en faisant des choses secondaires et repoussent les taches importantes jusqu’à ce que se termine la journée qui est perdue a jamais.

Alors maintenant comment créer facilement cette habitude ?

1 – Détermine quelle durée quotidienne d’entrainement est acceptable pour toi. A partir de combien de temps maximum es-tu sur de ne jamais te donne d’excuse ? 30 minutes ? 10 ? Etablis même une durée quotidienne de 5 minutes si besoin. Ça doit être la durée que tu accompliras de façon inflexible.

2 – Choisis une heure à laquelle tu seras a ton top pour bosser, et qui te permet wildmight habitude changement entrainementd’éventuellement rallongé ce temps d’entrainement prédéterminé. Efforces toi de respecter cette heure, car si tu fais ton temps quotidien n’importe quand ou que tu repousse en fin de journée tu prends le risque de te retrouver à l’accomplir comme une formalité alors que tu es déjà fatigué et que tu n’as plus vraiment le temps ni l’énergie. Ca annule aussi les espoirs de prolongation de la session.

3 – Planifie planifie ta routine, ou tes routines si tu les fais tourner sur plusieurs jours. Ecris tes exercices favoris. Ils doivent devenir un rituel sacré. Ça te fera une base sur laquelle bosser et que tu pourras corriger.

Par exemple ma routine de base dure 20 minutes et ressemble à ca en ce moment:

-200 frappe au bâton ou couteau
– 50 kick
– 100 punch
– renforcement des kentos
– muscu de la nuque : bridge et neckcrunch
– Equilibre (sur mains) : rester le plus longtemps possible

Ça fait beaucoup a faire en 20 minutes, ce qui incite à rester concentré et à garder un tempo rapide. Après ça j’enchaine sur une session d’entrainement et si jamais pour X raisons j’ai pas mordus après cette routine je laisse tomber.
Au minimum faire la routine te permettra de pas faire tomber le rituel dans l’oubli et t’éviteras de te retrouver plusieurs jours sans rien faire. Mais normalement a la fin de celle-ci tu te sentiras exalté et tu continueras sur un entrainement complet.
Sache aussi qu’à l’habitude mentale va se combiner à partir d’un moment l’accoutumance physique. A tel point que même les jours ou tu n’auras vraiment pas le temps ou que tu n’auras envies de bosser, tu seras quand même fortement inciter par ton corps à le faire.

Le piège à éviter : résiste à la tentation d’augmenter la durée de ta routine trop tôt. Si le processus est pas imprégné dans ton esprit et que tu rallonges trop la durée parce que tu es dans une bonne période, tu prends le risque de simplement oublier que ta routine peux se faire rapidement. Ce qui entrainera que le jour où tu te sentiras pas forcément de travailler longtemps, tu te diras inconsciemment que cette fois ci… tu ne peux le faire ! A ce moment ton cycle risque d’être cassé. Garde le concept simple. Le but d’une routine minimum est qu’elle soit applicable dans n’importe quel endroit et n’importe quand dans ta vie. Donc tiens ta positions, garde ta base inaliénable, et tu pourras toujours rajouter du travail derrière.

Si créer une telle habitude te parait difficile, pense que tu as déjà de telles habitudes indestructibles. Au moins 1 fois par jours tu prends une douche, tu te laves les dents… Et tu penses pas un seul instant a procrastiné ca. Il te viendra jamais à l’esprit de passer une journée et encore moins une semaine sans te laver. Même si tu es en retard au boulot tu négligeras pas ca. Et si tu le fait le premier jour tu ne te sentiras pas très bien et les jours d’après du deviendra pourris. Tout comme tu deviendras pourri si tu néglige ta condition. C’est pas une option de pas te laver tout comme s’en n’est pas une de pas t’entrainer contrairement à ce que pensent la plupart des gens. C’est cet esprit que tu vas développer dans ton entrainement avec ma méthode

Maintenant, applique ce que tu viens de lire. Commence par prendre un papier ou ouvrir ton notepad pour planifier la routine que tu feras dès ce jour. Ca va t’inspirer et je suis même prêt à mettre un peu de tunes sur la table que tu sentiras l’envie d’aller tester ca tout de suite. Fonce !

Si cet article t’as inspiré, tu as surement une pensée, une suggestion ou un truc à dire, partage le avec nous en laissant ton com ;)
Reste acharné ! Mat

.