Etre vegan n’est pas le but

Faut il etre vegan? Yes. Alors si on est vegan on est bon? Pas forcément. Et de toute facon c’est qu’une étape parmis une infinité.

Le meilleur style de combat / art martial

Quel est le meilleur sport de combat, quel est l’art martial le plus fort? Voyons un peu pourquoi c’est impossible de determiner ca. Et comment faire pour choisir quoi pratiquer.

100 Kilos au développé couché. Est ce une bonne perf?

Faire une perf de 100 kilos en developpé couché est considéré par certains comme un gros pallier en muscu, et par d’autre comme une perf de débutants. Ca depend encore une fois de plusieurs paramétres:
– Le caractéristique physique
– La morphologie
– Les objectifs et le degré de spécialisation que chacun veux atteindre.
Parlons rapidement de tout ca.

Mesurez vos perfs pour prendre en force

Et meme en tout d’ailleurs! Comment prendre en masse? prendre en force? Prendre en tour de bras? Augmenter sa vitesse de sprint? Comment sauter plus haut… Il suffit de mesurer vos perfs.

Le fait de mesurer et de tenir un registre de vos mesures est un point clés pour votre progression.

C’est un théorème:

“Tout ce que vous mesurer, tendra à s’améliorer”

Je vous propose une fois encore de vous metre en autopilot en utilisant une des caractéristique du cerveau humain. Tout ce qui est prés de notre attention va capter notre concentration.

En ayant vos mesure de perfs toujours devant vous, vous allez naturelement etre plus probable d’établir des plans, de trouver des idées et de passer à l’action pour faire les taches qui vous feront progresser. Vous trouvez ca facile? Yes ca l’est, Suffit juste de le faire pour de vrai. Et d’appliquer ce putain de conseil que je suis entrain de vous donner. (Sinon forcément ca marchera pas)

Alors… Comment devenir un animal facilement? Facile, en ayant toujours un petit outils qui vous rappellera en permanence ou vous en étes et quels objectifs vous avez.

Ce petit outils je vous le livre ici gratos en PDF. C’est le système que j’utilise pour faire monter mes perfs petit à petit et grapiller du resultat progressivement dans absolument tout ce que je fais meme en dehors du training.

Downloadez ici ce puissant PDF que je vous encourage à modifier et personnalisé d’ailleurs.

Voila la version excel ici pour vous faciliter encore plus. Et oui c’est du clés en main

Puisse ce PDF faire de vous un puissant primate. Dailleurs si ce PDF vous plait vous pouvez aussi récupérer le wild training générator qui vous permettra de faire des entrainement fun et turbulent pour vos jours de grande lassitude.

Downloadez le WTG en PDF ici

Manger équilibré = enculerie

Parlons serieusement de ce bon vieux mythe de manger équilibré.

3 citations méconnues d’Arnold Schwarzenegger

Hey! Ici Mat,

Y’a quelques jours je me suis blessé à un oblique et vu que c’est un muscle faisant partie du core, on l’utilise au moindre mouvement ne serait ce que pour se stabiliser. J’ai même du mal a transporter mes bananes c’est pour dire. Je suis donc forcé au repos COMPLET pendant quelques jours.

Ca fait vraiment bizarre de devoir ne rien faire du tout. Et ca m’était pas arrivé depuis des années de rester sans m’entrainer autant de temps. Donc j’en profite pour lire et étudier.

Et justement hier soir j’ai commencé à lire Total recall, la Biographie d’Arnold. (Schwarzenegger bien sur, pas gary coleman)

arnold-schwarzenegger Elle est écrite de façon digeste et intéressante, c’est puissant de se plonger de cette façon dans la vie d’un mec qui a accomplis autant de choses en muscu, bodybuilding, powerlifting et autre, à une autre époque d’avant la notre.

Pour l’instant je l’ai lu à 9% et j’ai déjà noté quelques citations qui m’ont bien fait marré ou réfléchir:

1)

“Il (son père chef des gendarmes du bled, de qui il racontait qu’il rentrait souvent torché à la maison) buvait à la gasthaus ou il avait a sa table des gens parmi lequel se trouvait souvent le prêtre, le proviseur et le maire”

Haha les notables de l’époque qui se réunissent un soir par semaine pour s’enivré copieusement. J’ai trouvé ca fun :)

2)

La c’est quand il a 18 ans ou 19 et qu’il raconte ses débuts hors de la maison familialeArnold2

“La bière ne m’intéressait pas vraiment car elle aurait perturbé mon entrainement, je prenais rarement plus d’une pinte pas soir”

WTF maaaan! Une pinte par soir et la bière ne t’intéresse pas! Cette citation est juste fantastique.

3)

“Par contre j’adorais me battre”

Pourquoi pas, c’est un hobby pour beaucoup de mecs et c’est vrai que c’est formateur la baston après tout. C’est intéressant de voir qu’un mec comme Arnold est passé par ca.

 

4) En voila 2 autres en bonus qui parlent de technique d’entrainement. Il en faut bien quand même, après tout si je lis cette biographie c’est pour être inspiré et apprendre des choses sur le conditionnement aussi.

Celle la est pendant la préparation de son premier concours de mister univers.

“J’ai adopté un rythme de 2 sessions: 2 heures avant le travail, et 2 heures le soir”

Et d’après ce qu’il disait l’intensité était élevée pendant ces 4 heures. Il explique qu’il se brutalisait les muscles à l’extrême tous les jours en se concentrant parfois 45 minutes sur les même muscles. Ca montre bien que temps qu’on récupère comme il faut, le surentrainement est bien loin.

5)

“Pour développer un muscle il faut le secouer en lui assénant le message: Tu ne saura jamais ce qui t’attend… un jour on soulève ultra lourd le lendemain on amplifie l’intensité des répétitions”

Certaines méthodes recommandent de changer le programme tous les mois. Arnold choquait son corps en variant les types de training tous les jours. La aussi le détail est à prendre en compte. D’ailleurs c’est en prenant ca en compte que j’aime me faire des training aléatoires. Je les créer grâce au wild training generator que vous pouvez obtenir ici. Je cale ces séances spéciales entres les sessions planifié méthodiquement.

PS: Petit détail technique, quand on parle d’intensité en muscu il s’agit de la charge, donc pour parler techniquement il aurait pu dire aussi la fréquence des répétitions.

Si vous avez aimé ca dites moi, j’en rassemblerais d’autres ou ferais une vidéos dessus.

force & fun.
Mat

A quel point etes vous tordu?

Il y à un levier de progression sur lequel il est intéressant de réfléchir, le temps.

Une bonne habitude d’entrainement aura plus d’effet si elle est prise tôt dans votre vie puisque vous en bénéficierez une plus longue partie de votre vie. C’est logique vous le saviez déja.

Si vous faites quelques pompes et tractions tous les jours depuis que vous avez 15 ans à 30 ans vous risquez d’avoir une solide ceinture scapulaire. En commençant à 40 ans le potentiel de temps d’accumulation des bénéfice de progression sera bien moindre. Y compris pour le potentiel biologique.

Si vous pratiquez le front kick régulièrement depuis tout jeune et que vous avez 50 ans, vous devez être un de ces fighter qui envois des coup à en enfoncer des plexus. Pareil pour les habitudes qui concernent la nutri, ou la récup.

Ce que je trouve pertinent est de comparer ce phénomène de création d’habitudes à un arbre. Les arbres développent des troncs et des branches à leur base puis grandissent et redéveloppent des petites branches.

Les branches et le tronc étant à la base seront beaucoup plus gros que les nouvelles pousses.

La direction première qu’a pris le tronc et les branches à donc beaucoup plus d’influence sur la forme finale de l’arbre. Pareil pour nos habitudes.

Si vous partez tordus avec certaines mauvaises habitude pendant la première partie de votre vie et qu’ensuite vous vous redresser en faisant de nouvelle petite branches, votre potentiel sera quand même entamé à tout jamais car vous aurez perdus le temps non passé à vous développer droit.

Et en plus, vous risquer même d’avoir du mal a casser les mauvais schémas.

Le résultat final d’un mec qui se réveille à 60 ans sera fantastique. Mais il n’aura rien a voir avec celui de quelqu’un qui avance vers l’objectif depuis l’enfance.

C’est bien d’arriver à saisir pleinement ce principe qui est plus compliqué qu’il n’en à l’air. Mais bien sur pas de panique à avoir car on à tous des routes différentes.

Même si on arrive à un moment à faire des choses qui nous rapproche de nos buts et qui sont correctes, je pense qu’on est tous des arbres plus ou moins tordus et moi le premier. C’est même possible que je sois un des mecs les plus tordus que vous connaissiez et si vous me suivez vous savez peut être déjà que j’ai mis très longtemps à développez la plupart des habitudes que j’ai maintenant.

Force & Fun
Mat

Fuck le surentrainement

Et un petit sujet sensible pour continuer. Je vais vous parler de 4 choses sur le surentrainement.
1 – Faut il se soucier du surentrainement
2- Comment fonctionne le surentrainement
3- Qu’est ce qui fait la puissance du stimuli
4- Une erreur que vous entendez souvent à propos de l’over training.

Et un petit sujet sensible pour continuer. Je vais vous parler de 4 choses sur le surentrainement.

1 – Faut il se soucier du surentrainement

2- Comment fonctionne le surentrainement

3- Qu’est ce qui fait la puissance du stimuli

4- Une erreur que vous entendez souvent a propos de l’over training.

Le surentrainement n’existe pas.

J’ai quelque chose de peut être douloureux à vous révéler. Ce ne sera pas facile mais je pense que vous avez l’âge à présent pour entendre la vérité. Le surentrainement n’existe pas. Excepté bien sur dans l’imaginaire collectif vu que je suis entrain de vous en parler.

Inmates exercise at the California Institution for Men state prison in Chino

Regarder ces taulards, vous croyez qu’ils en ont quelque chose foutre du sur entrainement? Et non! les mecs font 500 reps par jours et passent leur temps à se déchirer. Voila la principale raison qui fait que les prisons sont remplies de baleze la bas.

Oui je sais certaines personnes se servaient du surentrainement comme excuses pour pouvoir se dire, pas besoin de s’entrainer today. J’ai moi même fait ca parfois, ce qui est honteux je sais. Mais en effet y’a pas de surentrainement. Et, y’a de la sous récupération, souvent c’est plus ca qui entre en compte. On ne mange pas ce qu’il faut ni en assez grande quantité, on ne se repose pas assez. Et donc on se limite.7

C’est pas un problème de s’entrainer comme un taulard américain. Le vrai problème c’est de faire ce qu’il faut derrière pour récupérer.

 

1 – Faut il se soucier de la sous récupération.

Avant d’être en sous récup, il faut vraiment le vouloir. Avant d’arriver à ce stade vous allez pouvoir concentrer votre travail sur certains groupes pendant pas mal de temps. On entend souvent que la première erreur est de trop s’entrainer et la seconde de pas bosser assez. Moi je pense qu’en général c’est plus l’inverse. On a tendance à ne pas assez stimuler. Donc trop penser à ca c’est contreproductif, c’est un frein mental supplémentaire.

Lâchez cette histoire de surentrainement. Travaillez sans retenues. Si vous êtes dans une période ou ca vous fait chier de faire du squat et que vous voulez faire des pompes tous les jours, faite des pompes tous les jours. C’est déjà assez compliqué parfois de se motiver et de prendre du temps pour s’entrainer donc n’allez pas en plus vous mettre cette barrière de vous dire:” ah je pense que je vais me surentrainer si je bosse today” “hoooou j’ai déjà fait les pecs hier, il va falloir que je fasse d’autre exercices”.

Non, dites simplement fuck à toute cette merde. y’a aucun problème de surentrainement ou de sous récup avant un sacré paquet de temps comme vous allez le voir maintenant.

 

2 – Comment marche la sous récup techniquement

Certains pensent qu'en s'entrainant tous les jours il vont devenir comme ca.

Certains pensent qu’en s’entrainant tous les jours il vont devenir comme ca.

En temps normal:

Vous stimulez votre corps. Le corps est fatigué, il à été temporairement dégradé. Il se reconstruis et surcompense en allant au delà de ce qu’il était avant niveau capacité. Si on restimule à cet instant le corps récompense encore et deviens de plus en plus fort. Si vous stimulez pas , le progrès sont perdus et ca redeviens comme à l’origine.

Quand vous êtes en sous récup:

Vous stimulez, le corps est fatigué. Et la vous restimulez encore et le corps deviens encore plus fatigué. Il s’affaiblis.

Ca c’est la théorie de base. Si on étoffe un peu plus cette théorie, on peut dire que même si restimule plusieurs fois sans avoir récupéré on ne va pas être en overtraining. Il suffit qu’on s’arrête et hop le corps va tout récupérer. Pour rentrer vraiment dans un état de sous récup et de dégradation il faut exagérer les stimulis sur un longue période quand même. Ca va pas venir comme ca du jour au lendemain.

Donc bonne nouvelle, si vous venez de vous faire un full body bien violent et que le lendemain un pots vous propose un entrainement vous pouvez aller avec lui sans crainte, ca ne va pas vous sur stimuler.

Votre corps à largement de quoi encaisser des entrainements à répétition avant d’être épuisé et de péricliter jusqu’a devenir une merguez.

3 – la valeur du stimuli

Alors qu'en se stimulant sans compter on à + de chances de ressembler à ce sympathique Jeff Monson.

Alors qu’en se stimulant sans compter on à + de chances de ressembler à ce sympathique Jeff Monson.

Alors ce qui va faire cette valeur, c’est cette formule:

Intensité X volume X Fréquence (d’entrainement)

l’intensité c’est le fait de faire un entrainement plus ou moins violent sur les charges ou la vitesse d’exécution. Le volume ca va être le nombre total de set que vous aurez fait, ou le tonnage total que vous aurez soulevé en comptant toutes vos séries et reps. Et la fréquence dont je vous ais parler juste avant c’est le nombre de fois que vous aller refaire restimuler dans une certaine période.

C’est tout ca qui fait que vous aller être plus ou moins éclaté après avoir travailler. Vous pouvez très bien faire un big fat training ou vous allez bosser les pecs, triceps épaules en faisant des pompes du développé et autres pendant 2H en alternant charge faible, charge lourdes, le truc donc trés intense. Si vous prenez un jours ou 2 de repos sur ces muscle derrière, y’aura pas de sous récup.

Vous pouvez aussi faire un entrainement sur la même zone ou vous allez faire 30 série de bench a charge légère ce qui est une séance à gros volume et faible intensité. et refaire la même le lendemain, en terme de stimulation ca équivaudra à la même chose. Bien sur c’est qu’un exemple, après ca dépend de tas de paramètre. C’est juste pour vous montrer l’idée.

Quelque mot sur l’intensité. Plus un training va être intense et plus les repos inter séances seront utiles. Si vous faite de la force ou du sprint, ce qui est intense. Ce sera trés dur d’avoir les même perfs tout de suite après. A moins que vous soyez un mutant ou que vous preniez des produit un peu bizarroïde. Alors que bosser en endurance c’est tout l’inverse, vous pouvez en faire presque à l’infinis.

4 – une erreur qu’on entend tout le temps sur le surentrainement

vous avez déjà entendus qu’il faillais se reposer 2 jours avant de retravailler un groupe musculaire. C’est la plupart du temps une grosse connerie, navré. Comme je le disais plus haut la valeur d’une stimulation dépend non seulement de la fréquence mais aussi de l’intensité et du volume d’entrainement. Donc quand quelqu’un dit d’attendre 2 jours c’est une affirmation incomplète qui prend pas en compte le type de training qui a été fait. Bien sur ca prend encore moins en compte le niveau et la génétique du sujet. Cette histoire des 1 jours sur 2, je pense qu’elle viens des programme d’entrainement en salle classique, avec séries de 10-12 pendant 2 heures en bossant tel groupe musculaire en split. C’est ce qui est préconisé par rapport a certains programme , les gens sorte ce principe de son contexte le répètent et ca deviens une généralité qui est complètement hors de propos.

maintenant vous avez tout ce qu’il faut pour décider d’aller vous défoncer a fond sans vous soucier d’en faire trop. Et pour vous faire un pur entrainement absolument incroyable dès ce soir allez récupérer votre générateur d’entrainements sauvage que j’ai créer en vous inscrivant dans le form à droite.

force and fun, a+

Est ce que la muscu c’est tout le temps pareil

L’entrainement peut paraitre repetitif des fois, voila comment faire pour que ca ne le soit jamais.

Comment créer un programme d’entrainement sans réflechir

Comment créer des programme d’entrainement muscu efficace, unique, violent, facilement sans reflechir.

Email