On me demande souvent comment traiter certaines blessures. Je me blesse plutôt rarement excepté pour des petits traumatismes courant chez un pratiquant. Pourtant cette fois j’ai subi une blessure qui mérite quelques soins. C’est donc l’occasion de parler des déchirures musculaires.

1- La story (si tu t’en fous, passe direct au point 2)

Il y a 2 jours je me suis fait une petite déchirure d’un fléchisseur du carpe en faisant du bras de fer. Un pote vient chez moi, on passe à table dans le jardin, on se chauffe bien, normal, l’entrainement est correct.

Ce pote est beaucoup plus fort que moi physiquement. Il a commencé le bras de fer sérieusement depuis moins longtemps que moi donc j’arrive parfois encore à le plier. Et ce jour la, je suis bien, les forces semblent égales. Même du bras droit j’arrive à résister. Il y a donc de quoi s’amuser. Ce qu’on fait avec plaisir durant 1h tranquillement.

Avant de partir, mon pote me dit “aller un petit dernier”
Je me dis “aller on y va, je lui fous un perfect :)”

Du gauche j’étais bien, et la il y avait du gros challenge, car c’était du bras droit, le bras ou j’ai une faiblesse en rotation radiale interne. Ce qui me rend très vulnérable aux mises en supination, une position inférieure et difficile à tenir.
Le combat commence, boum j’arrive à bloquer en transférant la contrainte sur mes ligaments et tendons et même à repartir. C’est déjà merveilleux vu que d’habitude je m’amuse même pas à tester le bras droit du bestiau.
Donc je résiste, dans la foulé ma rotation faiblie, je me fais mettre en supination. Bien que je tienne toujours la position elle est maintenant très mauvaise, car il y à un dramatique levier au niveau de mon fléchisseur ulnaire du carpe. Je m’en rends compte seulement après avoir entendu un craquement dans la zone en question -_-

Mon pote s’arrête tout de suite de forcer et fait une tête du genre “oh fuck!”, il a très bien entendu le crack aussi…
2- Les soins

– Juste après une telle déchirure, il faut mettre de suite de la glace pour contracter les vaisseaux et arrêter l’hémorragie interne. A répéter quelquefois dans les premières heures.

– En parallèle, je me fais des cataplasmes d’argile verte. L’argile peux s’appliquer en externe pour les brulures, tendinite, déchirure et tous les maux physiques du genre. J’en fais jusqu’a régénération complète.

– Consomation de silicium organique. Cet ingrédient est un oligo-élément très utilisé par l’organisme. Il aide à la régénération des tissus et à la recalcification. Tout le monde trouverait surement un bénéfice à se supplémenter et encore plus les gens ayant des tissus à régénérer.
Je viens de découvrir et de commencer à me documenter dessus donc encore peu de retours. Quand j’aurais testé, je pourrais confirmer si tous les témoignages élogieux sur le silicium sont valables pour moi aussi.

Ca fait maintenant 2 jours que je me suis fait cette blessure et ça va déjà beaucoup mieux je dois faire attention a certains mouvements et éviter les chocs. Sinon sur le reste j’arrive à bien m’entrainer.

En espérant que ces soins te seront bien inutiles.

Force n fun