3 semaines après que les dirigeants aient décidé de refuser au gens la liberté de circuler sans même passer par un tribunal, on y voit plus clair sur ces histoires de virus. Les italiens ont transmis des données qui nous indique entre autres que l’age moyen des morts attribués au covid est de 79 ans. T’imagine ca ? Ca veut dire que rien que par l’age une bonne partie de ces gens serait mort dans l’année, covid ou pas.

On apprend aussi que presque tous ces mort etaient officiellement diagnostiqué d’au moins 1 pathologie. Beaucoup en avait plusieurs. L’avatar moyen du client covid est décrit par ces data comme un gars de 79 ans, obese atteint de diabète et de maladie pulmonaire. On accuse donc le covid d’avoir tué des mourants

On a aussi plus de recul sur la proportion effective de mort. Au début seul les cas déclarés étaient incorporés au calcul. Maintenant c’est toujours le cas puisqu’on ne peut tester tout le monde et la précision du calcul semble s’être quand même améliorée. On a vu des chiffres qui nous donnent un taux de 0.3 à 0.8% de morts.

La maladie affecte les humains ayant une immuno déficience, souvent due à un manque d’hygiène grave. On est pas au moyens age c’est vrai. Personne ou presque ne chie par les fenêtres, les bateaux ramenent pas de rats infecté d’inde ou d’asie et de nos jours les gens que vous cotoyez se seront lavé bien plus récemment qu’à cette époque. Les temps modernes ont aussi leurs inconvénients : les gens fument, mangent des nutriments non adaptés à leur physio, Ils respirent des fumées toxiques, se traumatisent en dormant mal, se surmenages d’un côté, se sous ménagent sur d’autres et absorbent des drogues médicales. On peut considérer que beaucoup de gens sont tres fragiles, beaucoup plus que ce qu’ils devraient. Pourtant ils en sont à maxi 0.8% de mort. Pense à ce que ca veut dire, le virus tuerait max 0.8% des humains les plus faibles parmi un groupe qui est déjà dans un état lamentable.

Ce virus tuerais donc des gens ayant d’autres problèmes ou des humains déjà en phase terminale qui s’apprêtaient à signer la lettre de suicide qu’ils écrivaient depuis déjà des décennies.

Pourtant les humains puent la peur et la soumission, la plupart approuvent le confinement forcé. Ils sont prêts à ramper devant leur maitre en les suppliant de les sauver. Meme ceux qui se font mettre en faillite ont pas manifesté de réticence contre ces mesure, nooon. Ils ont demandé à l’état des subventions pour pouvoir tenir. “Fouettez moi seigneur, mais s’il vous plait donnez-moi des bandages pour stopper mon hémorragie”

Le virus vient et s’en ira, dans 6 mois tout le monde s’en foutra et pensera à autre chose. Certains reprendrons leur vie dans la béatitude, d’autre subiront la crise économique déclenchée et s’adapterons pour leur survie. Et l’état oubliera jamais à quel point c’était facile de leur refuser leurs droits massivement d’un coup.

A ta puissance.

Force and fun