L’excuse la plus bidon pour ne pas s’entrainer

J’ai pas le temps est l’excuse la plus répandue et la plus bidon qu’on puisse se donner pour éviter de s’entrainer. Les raisons de ton manque de motivation et de ta flemme pour ne pas faire les actions qui vont t’aider à atteindre ton plein potentiel sont surement bien plus profondes. Voici pourquoi ‘’j’ai pas le temps’’ est une excuse que tu devrais toujours rejeter.

1 reply
  1. CARRE fabrice
    CARRE fabrice says:

    Quels sont les excuses que vous vous donnez parfois pour justifier les non actions sur ce que vous devriez faire ?Il en existe des milliards,……………pour éviter l’entrainement

    La solution pour ne pas détruire sa motivation personnelle ,.peut etre que :
    acte sans concience n’est que destruction c’est dans le faire qu’on comprend ?
    …………( parole d’un vieux qui aime la musculation et les arts martiaux Old- school……)
    reprendre possession de sa personne en construisant sa bulle dans un espace bien précis avec ses repères, ses objets qui rassurent qui sont à l’abri des prédateurs …(.travail, baratineurs , commerciaux , carriéristes etc …..et qui bouffent notre intégrité et nous fatigue pour rien)

    retrouver son propre rythme personnel, sa propre énergie ; sa propre respiration son propre temps différent d’un individu a l’autre au travers de nos actes quotidiens et d’endurance qui donnent une bonne préparation à la musculation si c’est bien fait avec un besoin moindre en heure de sommeil avec cela on peut aussi s’assurer une bonne séance dés le lever quand la tete est vide de tous soucis …….une bonne session personnelle c’est bon pour le moral, la santé ,et l’attaque .Se reposer sur des excuses ne mène nulle part on dit toujours qu’un petit peu c’est mieux que rien…….on ne fait pas alors que du beefsteack s’intéresser à d’autres choses ne doit pas non plus nous faire oublier nos haltères ou alors pourquoi tant d’efforts pour avoir gravi quelques marches ………
    eh oui la musculation est une forme de méditation pour se préparer au combat du quotidien
    la conscience que quand je bois, je bois ,quand je marche je marche pareil quand on soulève de la fonte alors on vit réellement sans subir à chaque instant de sa vie avec des excuses trop faciles , ou alors petit à petit on perd de son ardeur
    la non action est immobilité, non progression et destruction on a toujours le temps ,repeindre le portail échauffe les épaules et le poignet, aller à la poste à pied les mollets c’est dans ces événements et ces obligations en plus qui assurent la réelle progression ,sur cette base on peut s’entrainer une vie entière et travailler les sensations et nettoyer les pensées parasitaire
    alors programmé pour etre combattant et homme libre ???? comme cela c’est simple ne pas se laisser noyer et rester comme on est.Alors la vie est agréable …bonne progression pour 2014

    Reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.