Fuck la moyenne

Si vous êtes un pratiquant, il y a dans votre entourage des gens qui ne comprennent absolument pas pourquoi vous voulez encore plus progresser. Il vous sortent peut être les conneries classiques du genre “t’es déjà bien comme ca” “Te muscle pas plus, ca va être trop après”

Ces phrases typiques sont souvent proférées par des gens qui se trouvent dans une moyenne et qui en sont totalement satisfait. Et finalement, la clés pour progresser c’est d’être relativement insatisfait de ce qu’on a. Vous m’avez déjà entendu dire que la moyenne est une sale maladie. Malheureusement, trop de gens ont appris à vivre avec et prennent sur eux leur douleur même s’ils sont pas vraiment heureux dans leur situation.

D’ailleurs je vous félicite ++prenom++ pour votre volonté de vous hisser le plus loin possible de cette moyenne. Car hélas la plupart des gens se comparent aux autres et se complaisent dans cette moyenne en se disant que tant qu’il en font partie, c’est ok.

Fuck cette merde. Je n’ai pas envie d’être un mec moyen. J’ai pas envie d’avoir un job moyen avec des horaires moyen à travailler avec des connards moyens toute la journée pour payer des taxe moyennes sur mon salaire moyen. Je ne veux pas me caser avec une fille moyenne à devoir me farcir des moments d’angoisse dans des sorties bidons pendant que je ferais semblant d’aimer sa copine moche, et me branler en pensant à une autre. Et bien sur il va sans dire que je refuse d’avoir un physique moyen avec un cul moyen assez rachitique pour rentrer dans les froc vendus chez zara. Et encore moins des capacité moyennes qui me feront douter de mon autonomie future de quand je serais vieux.

c’est vrai qu’être dans la moyenne ca peut être cool, vous pouvez être avec vos potes moyens à manger de la nourriture moyenne en ne vous entrainant jamais ou presque comme la moyenne. Ce qui fait que quand vous serez plus vieux vous pourrez aussi aller avec vos amis à l’hôpital pour des pontage coronariens ou des chimio thérapies

Etre dans la moyenne est la pire chose qu’il puisse vous arriver et le désir de se dresser au dessus de celle ci est une des clés pour progresser. Un exemple tout bête: Imaginez un mec d’intelligence moyenne, constatez à quel point cette personne est bête. Et bien rappelez vous que la moitié des gens sont encore plus bête que cette personne! Ahah, non je plaisante bien sur, l’intelligence est quelque chose de relatif. Mais cette vanne illustre bien ce que représente la moyenne.

Ma volonté de me développer est dues en partie à cette aversion que j’ai de faire partie de la moyenne. Je méprise la médiocrité et la faiblesse. Pas celle des autres, la mienne uniquement et c’est un des moteur qui me pousse à m’entrainer à étudier et à renforcer mon obsession chaque jours.

6 replies
  1. Dylan
    Dylan says:

    Slt Mat pour les anneaux fait maison comment je doit my prendre pour les accrocher cars jai pas vrm comprit merci de rep. Et trop bien tes videos :)

    Reply
  2. Gros-Tony
    Gros-Tony says:

    Wai ! dit nous en plus sur t’a façon de penser de la société on adhère complétement dis nous tout au se que on pense tout bas
    en venant sur se cite je ne l’aurai pas crue mais j’ai appris bien plus que de simple exercice pour abdominaux sais la raison pour laquelle je te sui encore ! Continu comme ca ;)

    Reply
    • MatChevalier
      MatChevalier says:

      Ah oui j’aimerais bien parlé plus de suejt de société mais bon aprés ca va plus avoir aucun rapport avec le training :D

      Reply
  3. Valery
    Valery says:

    Coup de gueule que je partage en grande partie !

    Je pense que pour beaucoup, rester dans la moyenne est une façon de se rassurer, de conserver une certaine sécurité, en évitant de sortir de sa zone de confort et de s’exposer, de se “mettre en danger”.

    Inciter ceux qui veulent être au-dessus de la moyenne, qui veulent sortir du lot, à ne pas progresser davantage est aussi une façon d’éviter de se retrouver confronté à sa propre médiocrité, à sa propre image dont on est au final insatisfait, mais qu’on a la flemme de changer en raison des efforts à fournir.

    Mais je pense également que si la frustration, l’insatisfaction peuvent être un bon moteur de progression et de dépassement de soi, il faut faire attention à ce qu’elle ne nous rende pas non plus malheureux à force d’en vouloir toujours plus

    Reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.