Fuck le surentrainement

Et un petit sujet sensible pour continuer. Je vais vous parler de 4 choses sur le surentrainement.
1 – Faut il se soucier du surentrainement
2- Comment fonctionne le surentrainement
3- Qu’est ce qui fait la puissance du stimuli
4- Une erreur que vous entendez souvent à propos de l’over training.

Et un petit sujet sensible pour continuer. Je vais vous parler de 4 choses sur le surentrainement.

1 – Faut il se soucier du surentrainement

2- Comment fonctionne le surentrainement

3- Qu’est ce qui fait la puissance du stimuli

4- Une erreur que vous entendez souvent a propos de l’over training.

Le surentrainement n’existe pas.

J’ai quelque chose de peut être douloureux à vous révéler. Ce ne sera pas facile mais je pense que vous avez l’âge à présent pour entendre la vérité. Le surentrainement n’existe pas. Excepté bien sur dans l’imaginaire collectif vu que je suis entrain de vous en parler.

Inmates exercise at the California Institution for Men state prison in Chino

Regarder ces taulards, vous croyez qu’ils en ont quelque chose foutre du sur entrainement? Et non! les mecs font 500 reps par jours et passent leur temps à se déchirer. Voila la principale raison qui fait que les prisons sont remplies de baleze la bas.

Oui je sais certaines personnes se servaient du surentrainement comme excuses pour pouvoir se dire, pas besoin de s’entrainer today. J’ai moi même fait ca parfois, ce qui est honteux je sais. Mais en effet y’a pas de surentrainement. Et, y’a de la sous récupération, souvent c’est plus ca qui entre en compte. On ne mange pas ce qu’il faut ni en assez grande quantité, on ne se repose pas assez. Et donc on se limite.7

C’est pas un problème de s’entrainer comme un taulard américain. Le vrai problème c’est de faire ce qu’il faut derrière pour récupérer.

 

1 – Faut il se soucier de la sous récupération.

Avant d’être en sous récup, il faut vraiment le vouloir. Avant d’arriver à ce stade vous allez pouvoir concentrer votre travail sur certains groupes pendant pas mal de temps. On entend souvent que la première erreur est de trop s’entrainer et la seconde de pas bosser assez. Moi je pense qu’en général c’est plus l’inverse. On a tendance à ne pas assez stimuler. Donc trop penser à ca c’est contreproductif, c’est un frein mental supplémentaire.

Lâchez cette histoire de surentrainement. Travaillez sans retenues. Si vous êtes dans une période ou ca vous fait chier de faire du squat et que vous voulez faire des pompes tous les jours, faite des pompes tous les jours. C’est déjà assez compliqué parfois de se motiver et de prendre du temps pour s’entrainer donc n’allez pas en plus vous mettre cette barrière de vous dire:” ah je pense que je vais me surentrainer si je bosse today” “hoooou j’ai déjà fait les pecs hier, il va falloir que je fasse d’autre exercices”.

Non, dites simplement fuck à toute cette merde. y’a aucun problème de surentrainement ou de sous récup avant un sacré paquet de temps comme vous allez le voir maintenant.

 

2 – Comment marche la sous récup techniquement

Certains pensent qu'en s'entrainant tous les jours il vont devenir comme ca.

Certains pensent qu’en s’entrainant tous les jours il vont devenir comme ca.

En temps normal:

Vous stimulez votre corps. Le corps est fatigué, il à été temporairement dégradé. Il se reconstruis et surcompense en allant au delà de ce qu’il était avant niveau capacité. Si on restimule à cet instant le corps récompense encore et deviens de plus en plus fort. Si vous stimulez pas , le progrès sont perdus et ca redeviens comme à l’origine.

Quand vous êtes en sous récup:

Vous stimulez, le corps est fatigué. Et la vous restimulez encore et le corps deviens encore plus fatigué. Il s’affaiblis.

Ca c’est la théorie de base. Si on étoffe un peu plus cette théorie, on peut dire que même si restimule plusieurs fois sans avoir récupéré on ne va pas être en overtraining. Il suffit qu’on s’arrête et hop le corps va tout récupérer. Pour rentrer vraiment dans un état de sous récup et de dégradation il faut exagérer les stimulis sur un longue période quand même. Ca va pas venir comme ca du jour au lendemain.

Donc bonne nouvelle, si vous venez de vous faire un full body bien violent et que le lendemain un pots vous propose un entrainement vous pouvez aller avec lui sans crainte, ca ne va pas vous sur stimuler.

Votre corps à largement de quoi encaisser des entrainements à répétition avant d’être épuisé et de péricliter jusqu’a devenir une merguez.

3 – la valeur du stimuli

Alors qu'en se stimulant sans compter on à + de chances de ressembler à ce sympathique Jeff Monson.

Alors qu’en se stimulant sans compter on à + de chances de ressembler à ce sympathique Jeff Monson.

Alors ce qui va faire cette valeur, c’est cette formule:

Intensité X volume X Fréquence (d’entrainement)

l’intensité c’est le fait de faire un entrainement plus ou moins violent sur les charges ou la vitesse d’exécution. Le volume ca va être le nombre total de set que vous aurez fait, ou le tonnage total que vous aurez soulevé en comptant toutes vos séries et reps. Et la fréquence dont je vous ais parler juste avant c’est le nombre de fois que vous aller refaire restimuler dans une certaine période.

C’est tout ca qui fait que vous aller être plus ou moins éclaté après avoir travailler. Vous pouvez très bien faire un big fat training ou vous allez bosser les pecs, triceps épaules en faisant des pompes du développé et autres pendant 2H en alternant charge faible, charge lourdes, le truc donc trés intense. Si vous prenez un jours ou 2 de repos sur ces muscle derrière, y’aura pas de sous récup.

Vous pouvez aussi faire un entrainement sur la même zone ou vous allez faire 30 série de bench a charge légère ce qui est une séance à gros volume et faible intensité. et refaire la même le lendemain, en terme de stimulation ca équivaudra à la même chose. Bien sur c’est qu’un exemple, après ca dépend de tas de paramètre. C’est juste pour vous montrer l’idée.

Quelque mot sur l’intensité. Plus un training va être intense et plus les repos inter séances seront utiles. Si vous faite de la force ou du sprint, ce qui est intense. Ce sera trés dur d’avoir les même perfs tout de suite après. A moins que vous soyez un mutant ou que vous preniez des produit un peu bizarroïde. Alors que bosser en endurance c’est tout l’inverse, vous pouvez en faire presque à l’infinis.

4 – une erreur qu’on entend tout le temps sur le surentrainement

vous avez déjà entendus qu’il faillais se reposer 2 jours avant de retravailler un groupe musculaire. C’est la plupart du temps une grosse connerie, navré. Comme je le disais plus haut la valeur d’une stimulation dépend non seulement de la fréquence mais aussi de l’intensité et du volume d’entrainement. Donc quand quelqu’un dit d’attendre 2 jours c’est une affirmation incomplète qui prend pas en compte le type de training qui a été fait. Bien sur ca prend encore moins en compte le niveau et la génétique du sujet. Cette histoire des 1 jours sur 2, je pense qu’elle viens des programme d’entrainement en salle classique, avec séries de 10-12 pendant 2 heures en bossant tel groupe musculaire en split. C’est ce qui est préconisé par rapport a certains programme , les gens sorte ce principe de son contexte le répètent et ca deviens une généralité qui est complètement hors de propos.

maintenant vous avez tout ce qu’il faut pour décider d’aller vous défoncer a fond sans vous soucier d’en faire trop. Et pour vous faire un pur entrainement absolument incroyable dès ce soir allez récupérer votre générateur d’entrainements sauvage que j’ai créer en vous inscrivant dans le form à droite.

force and fun, a+

8 replies
  1. aymerick
    aymerick says:

    Matt serieux continue! J’arrive avec pas mal de retard mais honnetement de tous les mecs qui font des videp youtube et autre c’est de loin toi le meilleur!!!
    Je ten supplie continue! Tu motive grave et tu apprend plein de trucs super interessant!!!;)
    merci pour tout!;)

    Reply
  2. Decoy
    Decoy says:

    Très intéressant. En y réfléchissant bien je me demande même comment les détenus peuvent être aussi massifs puisqu’ils sont rationnés et ne peuvent pas taper 3500-4000 kcal par jour. (Enfin je ne pense pas)

    Reply
    • MatChevalier
      MatChevalier says:

      Ils sont baleze car ils n’ont pas toutes les preocupation des citoyens hors prison physique. je peux pas dire libre car on peut etre en prison et etre beaucoup plus libre qu’un citoyens non condamné. Donc ils s’entrainent beaucoup plus de temps que les autres. Pour la bouffe ca coute tres cher en taule et t’as pas ce que tu veux donc difficulté. aprés niveaux bouffe dans les cellules j’ignore comment ca se passe. Si quelqu’un à fait de la taule faudra qu’il nous dise :)

      Reply
      • Mary
        Mary says:

        Je crois que tu peux avoir ce que tu “veux” dans une certaine limite, si tu es religieux (juif, musulman, hindou,…) Selon l’état.
        Il y avait une polémique dans je ne sais plus quel état parce que les repas cashers coûtaient plus chers que les autres pour la prison et que des prisonniers les demandaient par sûreté sans être juifs puisqu’ils étaient apparemment meilleurs, probablement plus sains (certaines prisons donnent des aliments périmés) et arrivaient emballés.
        (J’ai retrouvé l’article, c’était en Floride : http://www.nytimes.com/2014/01/21/us/you-dont-have-to-be-jewish-to-love-a-kosher-prison-meal.html)

        Reply
  3. Abby
    Abby says:

    Salut Mat,

    Merci encore pour tes très bons conseils et ton franc parlé qui est très appréciable et objectif cela m’as permis d’y voir plus clair sur le sur-entrainement.

    Continue comme ça :)

    A+

    Abby

    Reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.