Cet été, j’ai pratiquement fait aucun entrainement.

La chaleur, les moustiques, la fermeture du club de bras de fer, les blessures et le manque de sommeil accumulé de l’été m’ont fort incité à laisser les séances de côté depuis 2 mois.

Pourtant impossible de rester sans stimuli physiques et de casser soudainement les habitudes bénéfiques mises en place depuis si longtemps maintenant. Même si les conditions m’ont peu motivé pour faire les séances habituelles avec fracassage musculaire soutenu je me suis quand même rendus dans le jardin tous les jours pour jouer à soulever quelques trucs lourds, faire du shadow ou placer des tricks sur les barres ou les anneaux ne fut-ce que parfois 10 minutes. D’ailleurs depuis 6 semaines j’arrive à me faire les ring muscle up!!

squat

Même sans grande structure de séances ou de temps déterminé c’est devenus un automatisme pour moi d’aller au moins faire quelques exercices légers tout à fait classiques genre tractions ou dips.

Pour tout le monde, c’est un automatisme de se laver les dents ou prendre une douche tous les jours. Bon, disons presque. Car on a déjà tous vu quelqu’un, qui pour d’étranges raisons ne possède pas cet automatisme. Peut être cette personne que tu as connue à t’elle été inspirée par ce qui se dit sur le moyen age. Comme quoi les gens de l’époque étaient des tuberculeux infestés de parasites prêts à crever de la peste à tout moment à force de rester perpétuellement crasseux en travaillant dans la bouse ou circulant dans les zones urbanisées au milieu des gens qui chiaient par les fenêtres.

Même si ces récits on surement été exagéré, on peux penser probables que les gars de l’époque étaient effectivement crasseux comparé à maintenant. 500 ans plus tard, les humains sont étonnés de ce mode de vie, car quel genre d’individus resterait sans se laver autant de temps? Même un dev barbu qui crache du code en continu dans son garage prend un peu de temps tous les 3 jours pour se laver quand même.

Si tu as été vif sur ce coup la, tu vois déjà ou j’arrive. Se stimuler physiquement fais partie de l’hygiène et dans 500 ans les humains du turfu observeront cette époque comme un age ou les gens étaient des déchets inconscients de leurs corps qui marchaient sur ce monde avec leurs carcasses toutes dégueulasses, des culs flasques et des bodyfat à 25% sans paniquer.